From Brest to Dakar

BREST – DAKAR

Bonjour, je m’appelle Magali Jézéquel, je suis une d’origine italienne et je me suis envolée pour Dakar le 1er janvier 2019 pour un travail à long terme auprès des enfants des rues.

Comment as-tu été amenée à partir en mission au Sénégal ?

En 2000, à la fin de mes études, je suis partie deux ans en Côte d’Ivoire pour enseigner le français à Vavoua International School, une école de la WEC pour les enfants de missionnaires. En septembre 2004, la WEC en France a fait appel à moi pour un engagement à court terme au Sénégal cette fois, dans une autre école pour enfants de missionnaires (BCS).

En janvier 2005, alors que je quittais le Sénégal, je me disais que ce pays était un endroit où je me voyais bien revenir un jour, mais pour un travail auprès des Sénégalais. Après mon retour en France, j’ai mis quelques années à trouver ma voie. J’ai fini par devenir professeure de français et d’anglais dans les lycées professionnels, et j’ai enseigné 7 ans dans un lycée industriel à Nanterre, en région parisienne.

Un nouveau départ

Durant ces années, j’ai toujours eu à cœur de prendre au moins un an de ma vie pour, un jour, faire une école biblique. Après avoir été mutée en Bretagne en 2016, j’ai décidé de faire le grand saut : je suis ainsi partie étudier à Cornerstone, l’école biblique de la WEC aux Pays-Bas. Cette formation était vraiment passionnante, avec un mélange de théologie et d’études interculturelles, et surtout un accent fort sur la mission. Je suis partie là-bas sans l’idée de m’engager forcément dans un ministère à plein temps. Mais le Seigneur m’a très rapidement montré qu’ll m’appelait à Le servir au Sénégal parmi les enfants en détresse.

Pendant ma seconde année d’école biblique, j’ai fait mon stage pratique à la Maison d’Espoir à Dakar, qui accueille des garçons des rues et des filles en situation de vulnérabilité. Pendant ces 6 semaines de stage, Dieu m’a confirmé d’une manière vraiment claire qu’ll m’appelait à un ministère auprès des enfants des rues. J’ai aussi réalisé pendant ce stage que cela faisait des années que le Seigneur me préparait à ce travail à Dakar, alors que je n’en étais nullement consciente ! C’était vraiment incroyable de voir se dérouler le plan parfait de Dieu pour ma vie !

Et maintenant, que fais-tu ?

Pendant mes 6 premiers mois à Dakar, je me focalise sur l’apprentissage de la langue wolof, dont la maîtrise est nécessaire si je veux communiquer avec les enfants des rues. Je remercie le Seigneur pour le début de cette nouvelle aventure avec lui !

« A celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut réaliser infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou même pensons, à Lui soit la Gloire, dans l’Eglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles.»  Ephésiens 3:20-21

Magali Jézéquel

Pour en savoir plus sur l’engagement de Magali avec la WEC : cliquez ici !

2019-03-15T14:02:58+00:00