Deux grands-mères en mission

Deux grands-mères en mission

Marta a 60 ans, 2 enfants adultes et 3 petits-enfants.
Emma a 65 ans, 3 fils, 3 filles, 15 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants.

Un contexte difficile

Emma et Marta (noms modifiés) viennent de terminer leur formation biblique de 3 ans.

Elles n’ont pas eu la vie facile, car leurs maris étaient alcooliques.

Marta a trait les vaches dans un kolkhoze, puis construit des maisons en tant que chef de chantier. Elle a trouvé la foi en Christ grâce à l’amour et au témoignage de voisins chrétiens.

Le mari d’Emma a longtemps été en prison, alors elle a dû élever ses enfants seule. Responsable d’un grand troupeau de moutons, elle cherchait les agneaux perdus par tous les temps, à cheval, un enfant devant elle et deux autres derrière. Elle souffrait régulièrement de violentes douleurs articulaires.

Un nouveau départ

Une amie l’a souvent visitée et écoutée ses souffrances durant des heures. Elle lui a parlé de Jésus. Emma l’a accompagnée dans une petite Eglise de maison. Chaque dimanche, elle faisait 10 km à pied pour aller au culte, même si elle savait qu’elle serait battue à son retour.

Mais elle avait trouvé la paix. C’était plus important que tout le reste.

Quand Emma a lu dans la Bible que la femme devait être soumise à son mari, elle lui a demandé pardon à genoux. Et son mari a commencé à changer. Quand il est décédé, son désir d’apprendre à mieux connaître Dieu et Sa Parole n’a cessé de grandir. Alors, malgré les difficultés, elle a décidé d’aller dans une école biblique.

Les deux grands-mères ont fait connaissance lors du premier cours. Il y avait tant de choses dans la Bible qu’elles ne comprenaient pas. Au début, ce n’était facile. Mais elles faisaient fidèlement leurs devoirs et étudiaient souvent tard dans la nuit. A la fin de leur formation, elles avaient une connaissance étonnamment bonne du plan de Dieu, de qui Il est, de ce qu’ll a à cœur et de Son grand amour.

Leur nouvelle mission

Transmettre cet amour est leur plus grand fardeau. Elles témoignent courageusement, prient pour les malades, voient des conversions et souvent des guérisons étonnantes.

A cause de leur âge, leur parole a du poids. Mais elles rencontrent aussi de l’opposition. Une foule excitée a voulu lapider Emma après une réunion chrétienne.

Elles vont partir dans une région difficile où les gens ne connaissent pas Jésus. Elles ont appris à s’accepter l’une l’autre et se pardonner. Elles sont en train de relire leur Bible en entier pour être prêtes répondre aux questions. Elles s’attendent à ce que Dieu implante des Eglises au travers de leur ministère. Voulez-vous soutenir ces deux femmes dans la prière ?

Extrait traduit d’un article d’E. (2016)

2019-04-18T13:50:24+00:00
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de vous proposer un service web amélioré. Consultez notre Politique de confidentialité. Ok