S comme Servir, S comme Sénégal

J’ai commencé par une courte expérience auprès des chrétiens du Maghreb. Ensuite, j’ai eu à cœur de m’investir dans la mission pour donner plus de temps à Dieu. J’ai contacté l’AEM-WEC qui m’a proposé d’aller au Sénégal.

C’est à ce moment qu’une de mes nièces est tombée gravement malade. Je voulais discerner la volonté de Dieu : partir au loin pour Le servir, ou rester pour soutenir mes proches ?

Fais-Lui confiance

Le temps a passé. J’ai fait le pas de foi et j’ai décidé de partir, en priant que Dieu ferme les portes si ce n’était pas sa volonté… et les portes se sont ouvertes !

Malgré les circonstances difficiles dans lesquelles j’ai laissé ma famille, les changements culturels, et les adaptations multiculturelles, les 6 mois passés à Dagana, petite ville musulmane au nord-est du Sénégal ont été 6 mois de paix par la Grâce de Dieu. J’ai ressenti le soutien de mon église, des frères et sœurs qui priaient pour moi et ma famille. Merci.

Mon expérience auprès des Sénégalais a été inoubliable : une belle ouverture sur la différence et sur l’œuvre de Dieu.

Ne te décourage pas

Mon rôle ? Impliquée dans une bibliothèque, dans des cours du soir, ou des clubs bibliques, je me suis sentie souvent incapable, inefficace, voire inutile. Avec le recul, je réalise que Dieu voulait que je découvre que c’était Lui qui faisait son œuvre en moi, et non pas moi qui travaillais pour Lui !

« Puisque l’Esprit est la source de notre vie, laissons-le aussi diriger notre conduite. » Galates 5 :25

Chaque victoire a été remportée dans la faiblesse. Je ne peux pas dire « Grâce au temps passé avec les jeunes, j’ai pu leur donner six Bibles », NON ! MAIS : « Chaque Bible que nous avons donnée nous a été demandée » ! Dieu fait l’œuvre. Il veut simplement que l’on soit là où Il veut nous placer, disponibles pour Le servir.

Le rôle de la prière

En vivant l’interculturalité dans l’équipe, Dieu m’a guidée sur le chemin, parfois difficile, de la patience et de l’amour des autres malgré les différences culturelles.

« Par amour, mettez-vous au service les uns des autres. » (Galates 5 :13).

Nous avions besoin de nous unir dans la prière, de partager nos fardeaux, de combattre ensemble pour être des témoins parmi ce peuple à qui nous voulions transmettre l’Amour de Jésus.

Aujourd’hui, je réalise mieux quelle est l’ampleur de la mission. Que ce soit au loin, ou près de chez moi, l’important est de répondre à l’appel de Dieu, et de lui dire : « Je suis prêt, envoie-moi ! » Dieu s’occupera alors du reste.

E.P.