Loading...

L’AIDE HUMANITAIRE EST-ELLE BIBLIQUE ?

En 1968, des médecins français servent pour la Croix Rouge dans un conflit au Biafra. Ils créent « Médecins Sans Frontières » (MSF) en évoquant le droit d’ingérence : pour eux, les soins ne doivent pas dépendre de l’avis des gouvernements ou des Nations Unies comme le défend la Croix Rouge.

Ces deux ONG (Organisations Non Gouvernementales) sont aujourd’hui des références et marquent les valeurs du secteur humanitaire : humanisme, neutralité, liberté d’intervenir, codes de conduite, bonne gestion…

Les missions chrétiennes qui interviennent dans le secteur de l’humanitaire s’inspirent des mêmes valeurs en les revisitant par un éclairage biblique.

La Bible approuve la recherche de la justice, encourage la bonne gestion et recommande l’assistance à la veuve, à l’orphelin, au pauvre, au lépreux et à l’étranger. Dans l’Evangile de Luc au chapitre 10, Jésus raconte une parabole. Le lieu de l’action est un endroit appelé « le chemin sanglant » : les agressions y sont fréquentes. Deux religieux passent. Ils ignorent un homme à demi-mort. Un troisième homme s’arrête et offre les meilleurs soins connus à l’époque : vin pour désinfecter, huile pour calmer et bandages. Son âne fait office d’ambulance jusqu’au prochain hôtel. Cet homme a tout du pro ! Son courage est exemplaire : il ne se demande pas «Qu’est-ce qui pourrait m’arriver si je m’arrête?», mais « Qu’est-ce qui pourrait lui arriver si je ne m’arrête pas ? ». Il est aussi fou que les « French doctors » de MSF !

Une équipe de missionnaires (des religieux) qui part en Asie ou en Afrique pour implanter des Eglises va rencontrer des personnes en situation précaire. Peut-elle les ignorer ? Tôt ou tard, elle devra intégrer un élément de compassion dans son ministère afin de suivre l’enseignement de la Bible. Tu aimeras ton prochain comme toi-même !

Une équipe de missionnaires orientée vers le travail social ou médical sait que les actes de service doivent être accompagnés par la prédication afin que des âmes soient sauvées. L’humanitaire chrétien a la foi qui, parfois, va à l’encontre des valeurs du secteur humanitaire : il ne peut suivre l’humanisme qui diminue Dieu, il ne peut être neutre au point de taire ses convictions, il ne peut préserver la paix afin d’éviter la persécution…

Oui, l’aide humanitaire est biblique… pour autant qu’on y mette des valeurs bibliques !

D.B.

CONTACTE-NOUS

Tu as un projet ? Des questions ? Nous sommes là pour t’aider !

ENVOYER UN MAIL
2019-02-21T11:46:36+00:00